Pour qui ?

La thérapie Enfant Gigogne s’adresse à des personnes majeures et conscientes de leur souffrance affective, émotionnelle, relationnelle, comportementale, sociale ou professionnelle.

Le protocole d’exploration de la mémoire non consciente n’est utilisé ni avec les enfants, ni auprès de personnes avec des structures psychiques qui relèvent des maladies psychiatriques lourdes d’ordre psychotique.

Cette thérapie s’adresse à vous si :

  • Vous avez une difficulté à vivre dans votre vie actuelle qui est de l’ordre de « C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’en empêcher »
  • Vous répétez les mêmes schémas, les mêmes situations et évènements dans votre vie et vous ne les comprenez pas
  • Vous demandez de l’aide
  • Vous êtes motivé pour entreprendre le travail de la thérapie Enfant Gigogne

 

Exemple de Marie et de l’apparition de ses Enfants Gigognes     

Lors de sa naissance, le nouveau-né Marie reste bloqué dans le passage de la filière pelvienne, c’est le premier Enfant Gigogne.

Lors de sa petite enfance, à l’âge de 3 ans, Marie se trouve dans son lit et reste prisonnière en s’étouffant sous les couvertures du lit de ses parents, c’est le deuxième Enfant Gigogne.

Lors de son enfance, à l’âge de 7 ans, Marie joue à cache-cache avec ses camarades lors de récréation dans son école et elle reste coincée dans l’arbre dans lequel elle s’était cachée, c’est le troisième Enfant Gigogne.

Lors de son adolescence, à l’âge de 15 ans, Marie est dans la voiture avec ses parents pour partir en vacances. Lors du trajet, un embouteillage immobilise la voiture pendant de longues heures

Pour pouvoir continuer à vivre, Marie a oublié et amnésié les situations qu’elle avait vécues de sa naissance à son adolescence.

A l’âge adulte, Marie développe la phobie des ascenseurs et des tunnels et « C’est plus fort qu’elle, elle ne peut pas s’en empêcher ».

Marie ne comprend pas ce qui lui arrive, quand elle prend l’ascenseur ou passe sous un tunnel, elle a peur de rester bloquée et sent les battements de son cœur qui augmentent ; elle angoisse.

 

Pour quoi ?

Les raisons de votre venue peuvent être :

  • Anxiété, angoisse et peurs : peur de prendre la parole en public ou encore peur de la solitude
  • Evènements de vie répétitifs (séparations, conflits relationnels, etc.)
  • Toutes les phobies comme la peur des petits espaces fermés, la peur de la foule, la peur panique de la mort, la peur panique de certains animaux, ou la peur des tunnels.
  • Boulimie, anorexie.
  • Burn-out, fatigue.

 

Exemples de difficultés à vivre des personnes qui sont venues me consulter :

  • Mal-être physique et dévalorisation de son corps
  • Mal-être au niveau de l’alimentation (anorexie/boulimie) et colère vis-à-vis des hommes
  • Jalousie dans le rapport à l‘ex-conjoint du partenaire
  • Angoisse, tristesse, gorge nouée pour se séparer d’une personne investie affectivement
  • Sentiment de vide et de manque affectif quand la personne se retrouve seule

 

Certains évènements de la vie favorisent plus particulièrement le réveil de « vos Enfants Gigognes » en souffrance comme le mariage, la naissance des enfants ou les séparations.

Cette thérapie suit un protocole précis et efficace pour accompagner les personnes dans le travail d’identification et de mise en paix de leurs Enfants Gigognes en souffrance et permettre ainsi à l’adulte de vivre la relation à soi, à l’autre et au monde de façon plus harmonieuse et sereine.

Cette thérapie permet donc à la personne que j’accompagne une libération émotionnelle en lien avec sa difficulté à vivre.